Les différents types de batterie pour vélos électriques

Les batteries sont l’un des éléments les importants de votre vélo électrique.

De nombreuses questions se posent quant à leur entretien, leur stockage voire même leur recyclage.

Pour mieux comprendre comment tirer le meilleur de vos batteries de vélos électriques il est nécessaire de bien faire la différence entre les types de batteries existantes.

Les batteries Lithium

La batterie lithium occupe aujourd’hui une place prédominante sur le marché de l’électronique portable. Ses principaux avantages sont une densité d’énergie spécifique et volumique élevée (4 à 5 fois plus que le Nimh par exemple) ainsi que l’absence d’effet mémoire. L’auto-décharge est relativement faible par rapport à d’autres accumulateurs. Cependant le coût reste important mais le rapport prix/prestation est exceptionnel.

Le Lithium est le métal ayant la plus faible masse molaire et le plus léger, avec une densité égale à la moitié de celle de l’eau.

On distingue les batteries Lithium ion (Li-Ion) et les batteries Lithium ion Polymère (Lipo) où l’électrolyte de cette dernière est un polymère gélifié.

La tension d’un élément Li-Ion est de 3,6 V et de 3,7 V pour une Lipo. La batterie Lipo utilise une chimie semblable aux batteries Li-Ion et a des caractéristiques proches mais possèdent tout de même quelques différences. La tension varie avec l’état de charge de l’élément. Elle est de 4,2V en fin de charge et de 3V déchargé, le seuil limite étant à 2,5V sous peine de destruction irréversible de l’élément.

Les batteries Nickel cadmium

Assemblage en série d’éléments Nicd
Recyclage des batteries, une étape obligatoire à la sauvegarde de l’environnement

Elles se présentent sous forme de « piles bâtons ». Les batteries Ni-Cd sont aujourd’hui relativement dépassées au profit des batteries Nimh (voir ci-dessous), elles mêmes concurrencées par les batteries Lithium.
Leur principal défaut est l’effet mémoire (toujours attendre qu’elle soit déchargée avant de la recharger).

 

Une batterie Ni-cd a une tension nominale de 1,25 V.

Le cadmium est un métal lourd qui a été interdit par un arrêté depuis 2000 mais que l’on continue à trouver, notamment pour des applications de modélisme.

Les batteries Ni-Cd sont les premières générations d’accumulateurs rechargeables utilisées sur les téléphones portables. C’est pour cette raison que l’on vous rabachait : « Il faut bien décharger votre batterie avant de la recharger ! » C’est ce que font encore beaucoup de personnes avec leur portable alors qu’on peut maintenant recharger son mobile quand on veut ! Eh oui, on est passé sans s’en rendre compte au Nimh puis au Lithium qui ne souffrent pas, eux, de l’effet mémoire.

Les batteries Nickel Metal Hybride

Le format « piles bâtons » est aujourd’hui le plus répandu pour ce type de batteries.

Comme les Ni-cd, elles se présentent le plus souvent sous forme de « piles bâtons », assemblées en série pour obtenir la tension désirée. Commercialisées au début des années 1990, elles remplacent les Ni-cd pour des raisons écologiques bien que leur recyclage doit être effectué très soigneusement. En effet, l’hydroxyde de potassium, un composant de la batterie Nimh, réagit violemment avec l’eau. Il est irritant et corrosif pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives.

 

Leur densité d’énergie est 1,5 fois plus élevé que pour les Ni-cd et ne souffrent pas d’effet mémoire (du moins pas au début de leur vie). Elles sont aujourd’hui assez répandues car elles représentent une alternative entre le Ni-cd et le Lithium.

Les batteries plomb

Les batteries plomb ont en général une durée de vie de 3 à 4 ans selon les utilisations.

Elle n’aime pas les décharges profondes. Préférez des recharges plus répétées et n’excédez jamais 3 mois sans la recharger. Après une charge, retirez toujours le chargeur du secteur (maxi 12 heures) ou prévoyez un programateur. Après 3/4 ans, votre autonomie chutera logiquement de manière progressive.

A stocker chargé en cas de non utilisation prolongée.

Si vous suivez ces recommandations simples, vous garderez longtemps votre batterie plomb et elle vous donnera de bonnes performances.

La batterie plomb reste une valeur sûre et fiable depuis de nombreuses années dans beaucoup de secteurs d’activité. Sur un vélo électrique, c’est un excellent compromis d’utilisation.

La standardisation de ces batteries est un gage de sécurité et de pérennité pour le client qui est sûr de pouvoir les retrouver n’importe où dans plusieurs années.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *